INFORMATIONS RELATIVES SUR LE FINANCEMENT DES ÉTUDES À L'ÉTRANGER

 

En tant qu’étudiant de l’UCO-BS, vous avez le droit aux aides financières suivantes pour

Organismes

Poursuite d’études en L3 S5

Stages

Communauté européenne

Erasmus / Léonardo (Europe)

Erasmus

Région Bretagne

Bourse jeune à l'international

Bourse jeune à l'international

Conseils Généraux

Aide à la mobilité

Aide à la mobilité

Municipalités

Aide à la mobilité

Aide à la mobilité

Divers

Comités d’entreprise des parents, Rotary Club, Communautés d’agglomération, Lion's Club

Comités d’entreprise des parents, Rotary Club, Communautés d’agglomération

 

1. Aides europÉennes :

Chaque étudiant partant pour une poursuite d’études dans un pays de la communauté européenne a le droit à une aide (programme Leonardo da Vinci) s’élevant à 150 euros par mois.

Les bourses Erasmus + se différencient en trois zones :

zone 1 :

zone 2 :

zone 3 :

Attention : les étudiants partant en stage n’ont pas le droit à cette aide.

2. Aides rÉgionales :

Pour les étudiants bretons ou résidants en Bretagne (adresse d’imposition), la Région propose un nombre limité de bourses jeune à l'international pour les études et les stages partout dans le monde. Montant : 200 à 300 euros par mois selon la destination, plus un forfait voyage.

Pratique : le dossier de bourse est à retirer et à déposer rempli à l’UCO-BS.

Attention : les étudiants UCO-BS Arradon n’ont pas le droit à la Bourse Envoleo du Conseil Régional des Pays de Loire. L'aide régionale n'est pas cumulable avec les aides départementales.

3. Aides dÉpartementales :

Chaque département breton offre des aides à la mobilité pour les études et les stages. Par exemple, le conseil général du Morbihan propose une aide allant de 250 à 750 euros par séjour. Ces aides sont attribuées en fonction des revenus annuels bruts des parents.

Pratique : les dossiers sont à retirer auprès du bureau des relations internationales du conseil général, c’est à vous de remplir intégralement ce dossier.

4. Aides municipales :

Les villes offrent des aides à la mobilité pour les études et les stages, variables selon leur taille. Par exemple, la ville de Vannes propose une aide à la mobilité forfaitaire de 450 à 800 euros selon la durée du séjour et la destination, sans condition de ressource. Les communautés d’agglomération peuvent offrir aussi des aides à la mobilité. Les comités des entreprises des parents peuvent aussi avoir des programmes de financement des études et stages à l’étranger. Vous pouvez également vous adresser aux organisations telles que le Rotary Club.